DON DE SANG, UN APPEL URGENT A LA MOBILISATION

L’EFS (Etablissement français du sang) s’inquiète d’un manque de sang cet été et appelle à la mobilisation dès à présent.


“Avec 85 000 poches, les réserves de sang stagnent à un niveau particulièrement inquiétant pour cette période de l’année. La France risque de manquer de sang cet été si nous n’atteignons pas 120 000 poches d’ici à la mi-juillet”, alerte l’Établissement français du sang (EFS), par communiqué de presse (ci-dessous).

Ainsi, l’EFS appelle à une mobilisation massive, dès à présent et tout l’été  : “Les besoins de sang sont actuellement très élevés dans les hôpitaux, bien plus hauts qu’à la même période les autres années, du fait de reprogrammations d’interventions chirurgicales décalées à cause de la Covid.”

Un risque de déprogrammation d’interventions chirurgicales non vitales  : “Si les réserves n’augmentent pas très rapidement, le principal risque est que l’EFS soit obligé de demander la déprogrammation d’interventions chirurgicales non vitales. Nous n’en sommes pas loin. Après les nombreuses déprogrammations pour cause de Covid, il ne faudrait pas retarder à nouveau la prise en charge des patients par manque de sang”, poursuit l’EFS.

Et de rappeler que si beaucoup de collectes proposent la prise de rendez-vous, l’EFS fera tout pour accueillir les volontaires, même sans rendez-vous.

Pour savoir où donner ou prendre rendez-vous, connectez-vous sur dondesang.efs.sante.fr

ou sur l’appli « Don de sang »

PDF - 355.1 ko
Communiqué de presse EFS